Chargement

Comment certains pays stoppent la spéculation immobilière

Posté le : 20/08/2018

Pour lutter contre la flambée des prix de l’immobilier résidentiel qui auraient augmenté de 30 % en cinq ans, la Nouvelle-Zélande a voté une nouvelle loi interdisant aux étrangers ne vivant pas dans le pays, à quelques exceptions près, d'acheter des propriétés résidentielles. Les Australiens, qui constituent la deuxième population d'investisseurs étrangers, pourront continuer à acheter en Nouvelle-Zélande, de même que les habitants de Singapour. Dans un rapport, le gouvernement avait indiqué il y a quelques mois que l'immobilier résidentiel avait augmenté de 30 % en cinq ans, une hausse deux fois supérieure à la croissance des salaires, et même quatre fois plus forte à Auckland. En conséquence, le taux de propriétaires est au plus bas depuis 60 ans. Le gouvernement de Jacinda Ardern a toujours imputé cette situation à l'appétit immobilier grandissant d'investisseurs étrangers, notamment chinois, au pouvoir d'achat supérieur à celui des Néo-Zélandais.
 

Autres articles

Transport aérien : les prix des options grimpent

Bonne nouvelle pour les voyageurs, après avoir fortement augmenté en début d’année, les prix des billets d’avions ont baissé sur les vols intérieurs. Des baisses largement compensées par la flambée des services optionnels.

Lire la suite

Immobilier : pourquoi l’ouest parisien n’a plus la cote ?

Selon les notaires franciliens, le marché immobilier résidentiel s’est profondément restructuré dans Paris depuis 25 ans.

Lire la suite

Les élections présidentielles ont-elles un effet sur le marché immobilier ?

A quelques mois de l’élection présidentielle, le Crédit Foncier a cherché à mesurer l’impact de ce scrutin sur le marché immobilier résidentiel.

Lire la suite

Que faire contre la pauvreté à l’âge de la retraite ?

Des réformes supplémentaires s’imposent pour lutter contre le risque croissant de pauvreté à l’âge de la retraite.

Lire la suite

La validité des chèques repasse à 12 mois

Contre l'avis du gouvernement, les députés, qui ont commencé mercredi l'examen en nouvelle lecture du projet de loi Sapin 2 (transparence, lutte contre la corruption et modernisation de la vie économique), ont rétabli la durée de validité d'un chèque à douze mois.

Lire la suite

Immobilier : Les professionnels restent confiants

82 % des professionnels sont optimistes pour le marché immobilier résidentiel pour les douze prochains mois, selon le baromètre trimestriel Crédit foncier / CSA.

Lire la suite