Chargement

Le mandat de protection future s’organise

Posté le : 30/05/2016

En réponse au Conseil supérieur du notariat, préconisant dans un rapport d'instaurer une mesure de publicité du mandat de protection future, le garde des Sceaux indique que la loi n° 2015-1776 du 28 décembre 2015 (relative à l'adaptation de la société au vieillissement) prévoit que ce mandat doit être mentionné sur un registre spécial. Les modalités de cette mesure de publicité, ainsi que l'accès au registre créé par la loi, seront précisés par un décret en cours d'élaboration, qui sera publié au Journal Officiel d'ici l'été. Ces dispositions assureront la sécurité juridique du dispositif, en permettant aux professionnels du droit d'avoir connaissance de l'expression de volonté du mandant, ce qui évite ainsi le prononcé d'une mesure de protection judiciaire.

Autres articles

La fin de vie, c’est simple comme un coup de fil !

Lancement d’un site internet ainsi qu'un numéro de téléphone dédiés à la fin de vie.

Lire la suite

Les Français divorcent moins

En 2014, 123 500 divorces ont été prononcés contre 134 000 en 2010.

Lire la suite

La réserve héréditaire des successions internationales sur la sellette

La Cour de cassation s'est positionnée sur la question de l'application d'une loi étrangère dans le règlement d'une succession qui écarterait purement et simplement un héritier réservataire.

Lire la suite

Du nouveau pour les administrateurs et mandataires judiciaires

Le décret 2016-400 du 1er avril 2016 pris en application de la loi Macron précise les modalités d'exercice des professions d'administrateur et mandataire judiciaires.

Lire la suite

Le divorce sans juge, comment ça marche ?

La nouvelle procédure de divorce par consentement mutuel "sans juge" est précisée par décret.

Lire la suite

Pension alimentaire, le juge reste maître

Une réponse ministérielle rappelle que la table de référence du ministère de la justice, qui peut être utilisée par le juge pour fixer une pension alimentaire en cas de séparation ou de divorce, n'a qu'une valeur indicative et ne s'impose pas au magistrat.

Lire la suite